Mireval_JCE_CIVL

AOC Muscat de Mireval, le petit terroir aux grands vins

L’AOC Muscat de Mireval ouvrira la soirée de gala de la Convention nationale de la JCEF à Montpellier le 17 juin prochain. Si la Cave Rabelais est l’une des plus petites caves coopératives de l’Hérault, ses Muscats AOC sont grands : une de ses cuvées bio figure parmi les 50 meilleurs vins du monde ! Une satisfaction pour le président de la cave Jean-Marc Rossel, qui a récemment fait découvrir le terroir de Mireval à la présidente de la JCE de Montpellier Gwendoline Lefebvre.

M. Rossel, l’AOC Muscat de Mireval n’est pas très connue du grand public. Comment l’expliquez-vous ?
Par la taille de notre terroir avant tout. Nous cultivons 130 hectares seulement de muscat petit grain blanc, avec de faibles rendements compte tenu de la nature des sols (calcaires faits d’alluvions anciennes et de galets roulés). L’aire d’appellation s’étend sur les communes de Mireval et de Vic-la-Gardiole et nous produisons moins de 5.000 hectolitres de vin par an. Nos metteurs en marché embouteillent 80% de notre production ; nous vendons le reste au caveau, ainsi que sur notre boutique en ligne. J’ajoute que l’AOC de Mireval n’a été reconnue qu’en 1959 : l’AOC Muscat de Frontignan nous devance donc historiquement en matière de notoriété, avec une aire de production plus vaste !

Vous faites donc de la qualité votre principal argument de vente !
Oui, la trentaine de vignerons coopérateurs travaille dans le même esprit et pratique une agriculture raisonnée et qualitative. Nous vendangeons toutes nos vignes à la main. Trois producteurs se sont même engagés dans une conversion en bio. Cette exigence nous vaut d’être régulièrement récompensés. Cette année, nous cumulons la reconnaissance des journalistes du magazine japonais Wine Kingdom, qui ont classé un de nos muscats bio parmi les 50 meilleurs vins du monde, plusieurs médailles d’or, d’argent et de bronze au Salon de l’Agriculture de Paris ainsi que la médaille d’or du concours mondial des vins Féminalise.

Comment définiriez-vous la spécificité « Muscat de Mireval » pour les consommateurs ?
Le fruit, la légèreté et la finesse. J’insiste sur ces caractéristiques car nos Muscats n’ont rien de ce qui peut parfois rebuter les consommateurs : le sucre et la lourdeur. Pas de “Muscat cassoulet” chez nous : nos flacons offrent des arômes de fleurs blanches, des notes de fruits et de miel. Le cahier des charges de l’appellation spécifie une teneur en sucre de 110 à 125 grammes : nous faisons tout pour être proches du seuil le plus bas. Le CIVL a fait de 2017 l’année de l’AOC Muscat de Mireval : la Convention de la Jeune Chambre Économique Française représente une nouvelle opportunité de faire découvrir nos produits à l’échelle nationale.

 

Légende photo © Ph. Ferrer
Dans le vignoble de Mireval : Philippe Cros (Chargé promotion qualité CIVL), Gwendoline Lefebvre (présidente JCE Montpellier), Jean-Marc Rossel (président Cave Rabelais), Karine Baudoin (sénatrice JCI).

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.